• "ÊTRE" est ton état naturel

    Ce sur quoi se pose ton attention,
    Ce qu'elle fixe et retient devient ton expérience, ta réalité de l'instant.

    Laisse ton attention se détendre et revenir à sa position originelle.

    Dans ce repos,
    Sans plus aucune tension ni saisie vers tout ce qui peut être perçu,
    Tu découvriras là une Présence immobile que tu ne peux décrire.
    C'est un Espace infini d'accueil.
    Tu ne peux rien en dire et pourtant
    Il est là, spontanément et naturellement.
    Tu n'as donc rien à faire pour qu'il soit,
    Il t'ouvre ses bras dans un éternel élan amoureux.
    Il te suffit de le reconnaître,
    Puis de fusionner avec lui.

    Maintenant demeure en tant que Cela
    C'est ton état naturel.


  • Commentaires

    1
    Etienne
    Vendredi 8 Septembre à 10:06

    Yes !

    2
    PETIT GILLES
    Vendredi 8 Septembre à 23:27

    Merci Marion,

    et pourtant... je suis si attiré par tes mots que j'ai l'impression de pouvoir "passer" au travers, mais en même temps, pourquoi alors cette vieille crispation qui me retient ?

    je reste néanmoins confiant car un soulagement, un souffle léger m'accompagne, mais ce souffle il a toujours été là... aujourd'hui, je prends confiance en lui, alors suis-je ce souffle ?

     

    je précise ce souffle représente une tranquillité sans mots et une joie mais toujours retenue par des pensées incessantes, plus calmes, mais toujours là...

    j'ai à la fois l'envie que le jeu s'arrête et je suis repris de belle manière par tous ces beaux artifices si agréables...

    mais je ressens fort la légèreté que tu proposes, car les relire est une proposition à la décrispation... merci Marion, Gilles

      • Samedi 9 Septembre à 19:41

        Coucou Gilles,

        Oui on peut dire que tu es le souffle mais non en tant que Gilles :)

        La tranquillité ne peut être "retenue" par des pensées incessantes.

        Elle est cela qui les accueille sans aucune volonté de modifier quoi que ce soit. En réalité il n"y a aucun problème avec les pensées, ce sont de simples nuages qui passent.

        "Le problème" ou la souffrance naît de la croyance en ces pensées :)

        De coeur à coeur

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :