• L’Instant sans temps

     Le souffle de l’Instant est doux et transparent.

    Pourquoi le recouvres-tu d’une épaisse et lourde fourrure  que tu peines à traîner ? Tu en prends possession comme d’une protection rassurante. Quelle folie.

     

    Sans revêtir un costume,

    Sans prochain jour ni même prochaine seconde,

    Sans prochaine idée ou sensation,

    Sans passé, sans mémoire,

    Sans même l’idée d’un maintenant,

    Qui es-tu ?

     

    A la lecture de ces mots, vois-tu le mental en train de chercher une réponse ?

    Le mental est après, après après…après quoi ?

     

    Laisse-le œuvrer sans « toi », il ne « t »’appartient pas, et vois le mécanisme à l’œuvre.

    La prochaine pensée tire sa puissance de l’intérêt particulier que tu lui voues. Lui porter attention c’est la croire. Alors l’expérience qui va se vivre sera colorée de cette pensée crue. Tu perçois ce que tu conçois et quoi qu’il se passe est quelque chose en quoi tu manifestes de l’intérêt.

    Les pensées qui passent sans être « accrochées » ne sont pas enregistrées dans la mémoire, elles sont de simples apparitions sans consistance. 

     

    Quand l’attention ne se porte pas sur  « moi », sur la pensée ou l’image que tu as à propos de qui tu es, qui es-tu ?


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Elise
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 18:27

    Bonjour Marion,

    MERCI beaucoup pour vos textes qui nous aident à  voir plus clair en notre nature. Mais pour moi, il ne s'agit que d'une compréhension intellectuelle pour l'instant, même si suis un peu moins emportée par croyances et émotions.           Mais une grosse difficulté ! : je me sens "accrochée" à un certain vêcu d'enfance qui m'a complètement "fabriquée".. avec une identification viscérale (qui a été" inconsciente" au début de ma vie). et qui m'emporte malgré moi ..    Comment "regarder" cela ?  Merci beaucoup pour votre réponse.

     

      • Lundi 26 Octobre 2015 à 08:48

        Bonjour Elise,

        En réalité plutôt que de se tourner vers les phénomènes : le vécu et l'identification, c'est d'abord revenir à ce que je suis :)).

        Quand vous dites "je me sens accrochée à un certain vécu", qui est ce "je" ? où prend-il sa source ?

        Par une investigation directe, voyez que ce "je" n'est pas le mental, il n'est pas le corps non plus. En réalité, il n'a aucune existence propre.

        Ce que je suis  n'est pas intellectuel, ce n'est pas un savoir, il ne peut se connaître dans le monde, il ne peut être que vécu. Qu'est ce donc alors ?

        Simplement continuez l'investigation. Lorsque la pensée "je me sens accrochée" est abandonnée, que reste-t-il dans l'instant ?

        Vous êtes cela même. Vous êtes la source.

        Du Coeur,

        Marion

    2
    Elise
    Lundi 2 Novembre 2015 à 22:29

    MERCI beaucoup Marion pour votre éclairage qui permet toujours plus le regard "hors mental", mais celui-ci revient bien vite, avec les émotions de ce "je"etc ..  En fait s'y entrainer souvent est-ce le chemin ?  bien sûr qui est celui qui s'entraine .. ?  mais ne part-on pas de là ?                                                                       MERCI  MERCI à vous !

     

     

      • Mardi 3 Novembre 2015 à 15:47

        Bonjour Elise,

        Oui, qui est celui ou celle qui s'entraîne ?

        Ne pas donner une réponse mentale (ce que l'on sait par des lectures par ex.),  mais regarder, par une expérimentation directe. De quoi est-il fait ? a-t-il une réalité propre ?

        C'est ainsi que peut être "déracinée" la pensée crue d'être une personne séparée du reste du monde, auteur des actes, des choix posés et des pensées.

        Alors il y a vision que les pensées n'apparaissent pas à "moi" mais en Moi, Conscience. Et ce que je suis est Accueil inconditionnel de tout ce qui apparaît. Le désir que cela soit autrement tombe alors de soi-même.

        Avec vous, dans le Coeur

        Marion

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :