• La pensée "je"

     Ce que je suis EST, toujours, et ne dépend pas de la personne.

    Il faut une pensée crue telle que "je ne suis pas éveillé" ou bien "je suis réalisé" pour donner l’illusion que ce que je suis est un "je" personnel.
    C'est comme si ce que je suis devenait un concept : "je", et l'histoire commence.

    En réalité, il n'existe pas de "je" individuel pour affirmer "j'ai ou je n'ai pas atteint l'illumination" parce que le "je" individuel n'est qu'une pensée parmi les autres.

    Lorsque cette pensée est vue comme une simple pensée, elle s'effondre et ce que je suis se dévoile alors spontanément, naturellement, de soi-même.
    En réalité, "je" fait toujours référence à ce que je suis, Présence, Conscience.
    Et ce que je suis est à jamais éveillé.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Arthur
    Dimanche 24 Avril 2016 à 20:12

    Ce "je" adore la première phrase : Ce que je suis EST, toujours, et ne dépend pas de la personne. Full stop ... Il formule néanmoins une question : "Ce que je suis" est-il d'ordre phénoménal ou bien est-il pur noumène, ou peut-être ni l'un, ni l'autre ? Probablement ne perçoit-il pas clairement le sens du "Ce que je suis". Même s'il comprend que "Ce que je suis" n'est pas la personne. Avec un sourire d'A.

      • Dimanche 24 Avril 2016 à 21:41

        Bonsoir Arthur,

        Ce qui est, et que je suis est Noumène et non phénomène.

        Il ne peut être connu, et est en amont de toute expérience, de toute perception.

         Il est donc impossible de le "percevoir clairement »  :))
         
    2
    Arthur
    Lundi 25 Avril 2016 à 16:14

    Merci Marion pour cette réponse très claire.

    S'il ne lui est donc pas possible, et ce par aucun moyen, de "percevoir clairement", ce qu'ailleurs on désigne par "voir sa nature foncière" ou "connaître son propre visage" et de s'y maintenir, alors cet Arthur, quelle Vue doit-il définitivement adopter ? Que doit-il rejeter ? Seulement voir le "je" illusoire comme une simple illusion (et ce par quelle non-procédure?). Avec un sourire.

      • Lundi 25 Avril 2016 à 16:43

        Arthur ne peut voir le "je" illusoire comme une simple illusion ou pensée car il est lui-même l'illusion ;))

        Et lorsque cette illusion est "vue" pour ce qu'elle est, et qu'elle tombe, que reste-t-il, là, dans l'instant ?

        Du Coeur :)

    3
    Arthur
    Mardi 26 Avril 2016 à 15:18

    Oui, Arthur ... une simple étiquette posée à la surface de l'êtreté ... dont il ne peut pas se détacher ...

    Bises.

    4
    emil
    Vendredi 29 Avril 2016 à 07:57

    Le je n'est pas une illusion, ni quelque chose à croire ou ne pas croire, une fois "nommé" il devient réel, c'est la Lumière de l'Esprit (dieu, absolu, conscience etc)qui s'investit dans ce petit je. Et la facilité c'est de croire que c'est une croyance... à l'infini.....

    emile 

    5
    Samedi 30 Avril 2016 à 17:43

    Bonjour,

    Nous avons déjà eu un échange à propos de votre citation du jour " La Conscience est la source...". Échange qui a tourné court. Mais j'ai voulu en savoir plus en me rendant sur votre blog. Je réserve d'éventuels commentaires pour plus tard.

    Pour l'instant je me contenterai d'une prière : s'il vous plaît, comme vous l'avez fait pour certains de vos textes, choisissez la couleur de police noire. Une police gris clair sur fond quasi blanc c'est éprouvant pour la vue...

      • Dimanche 1er Mai 2016 à 08:27

        Bonjour André,

        Merci pour votre remarque.

        Lorsque vous lisez, vous pouvez  également faire "ctrl plus" sur votre clavier d'ordinateur afin d'augmenter le caractère de la police.

        Ce blog étant destiné, via les textes et les questions, à la connaissance de Soi, merci André de m'envoyer à l'avenir toute autre remarque directement sur mon mail : cequiest@yahoo.fr,  j'y répondrai avec joie.

    6
    Arthur
    Mardi 31 Mai 2016 à 07:52

    Alors la seule différence est-ce simplement une hypothèse, une croyance ? Ce qui différencie Arthur d'un être réalisé, est-ce qu'il se prenne pour un être ordinaire ? Ou bien qu'il se prenne pour un Arthur particulier ? Du coeur ...

      • Mardi 31 Mai 2016 à 08:05

        Bonjour Arthur,

        oui, la "différence" est une croyance, la croyance en un "je" individuel qui n'est pas éveillé :))

        La réalisation n'est pas un état à acquérir pour quelqu'un, c'est ce que nous sommes déjà, éternellement, c'est notre nature même, que l'organisme en soit conscient ou non.

         

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :