• Les états d’âme

    Les états d’âme, mélange d’émotions et de pensées, n’appartiennent à « personne ».

    Tristesse, joie de vivre, spleen, sérénité, vague à l’âme, impression floue de mal-être…

    Etats d’âme et personne sont une seule et même « réalité », ils sont le processus même de recherche, recherche d’un état d’unité, de bonheur qui n’est pas ressenti et qui semble avoir été perdu.

    Ils font appel à la mémoire, résurgence de pensées sur le passé ou anticipation sur le futur…

    Et si l’on y regarde de plus près : qu’est-ce que la mémoire, si ce n’est une somme de pensées qui émergent dans l’instant ?

    Et que sont passé et futur, si ce n’est une somme de pensées qui émergent dans l’instant ? Avez-vous déjà réellement vécu le « passé » ? De la croyance en un « temps » émergent peur et désir : « je désire que tel évènement se produise » revient à dire « je crains qu’il ne se produise pas ». Ils ne sont que concepts mentaux, illusions n’ayant aucune connexion entre eux et le fait d’y croire  donne l’image d’un faux-semblant de continuité.

    Le passé et le futur n’existent pas…seul l’instant présent, sans temps, Est.

    De cette vision, la relation de cause à effet n’est pas. Ainsi, les émotions sont une sensation corporelle qui ne provient et ne dépend jamais d’une situation vécue ni même de quelqu’un ou d’un objet extérieur.

    Lorsqu’une émotion est ressentie, l’accueillir entièrement, et même l’accueillir est trop puisqu’elle est déjà là lorsqu’elle est conscientisée. Alors simplement la laisser se déployer totalement, se laisser fondre en elle jusqu’à ce que le « je » s’efface. C’est ainsi la voir pour ce qu’elle est, une sensation corporelle fine qui apparaît en ce que nous sommes, Présence témoin neutre. Et puis en voir sa source, ce sentiment erroné d’être un individu séparé du reste du monde. Ce que nous sommes n’est pas objectivable, et c’est la Beauté même.

    De cette compréhension fondamentale, au-delà du mental, jaillit Compassion, Humilité et Amour. Ils ne sont pas acquis au prix d’un effort personnel. Véritable élan de Vie,  ils se révèlent naturellement lorsque le voile personnel n’est plus.

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Eve
    Mercredi 4 Mars 2015 à 11:00
    Eve

    Merci Marion pour cet article. Je le partage sur la page FB "Perspective non-duelle Presqu’île Guérandaise". Je t'embrasse.


    https://www.facebook.com/groups/eveilenpresquile/?fref=nf


     

    2
    ulysse
    Mercredi 4 Mars 2015 à 12:35

    C'est tout simple, n'est ce pas.????? pas besoin de ce prendre la tête.... MERCI ++++

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :