• Paix

      Le mental n’est pas une chose, un objet, un contenant, il n'a pas d'existence propre. 

     Il est l’agitation, l’activité même de recherche. 

     Le mental qu'on dit au repos, calmé, n’est pas un mental rempli de Paix. 

    Il y a simplement vide mental, absence d'agitation, dans l'instant. 

    Et celui qui désire si ardemment la paix du mental est-il lui-même en paix ? 

    Voyez-vous la contradiction ? 

     Ce qui est par nature agité  ne peut pas être "en paix". L’agitation ne peut jamais devenir autre chose que ce qu’elle est en essence. 

    La véritable paix est au-delà du calme et de l’agitation. C’est notre nature même. Ce que je suis n’est pas en paix, Je Suis la Paix même, une paix qui à la fois irradie (calme, agitation...) et se trouve être la substance même de l’expérience. 

     

     

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Cathy
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 09:38

    Merci Marion pour tous vos  commentaires précieux qui m'ont aidés à sentir intérieurement ce qu'est réellement la Paix et qui eclairent mon chemin de compréhension.

    Boen amicalement.

    Cathy

     

      • Dimanche 10 Janvier 2016 à 14:07

        Merci de cette magnifique compréhension.  Le mental ne peut être en paix sa nature étant l'agitation alors la conscience est toujours là cachée par l'agitation. Je comprends mieux le sens du calme mental pour mieux m'entendre et ÊTRE

      • Dimanche 10 Janvier 2016 à 20:13

        Merci Cathy et Johanne. C'est toujours une grande joie de partager ce qui se vit.

    2
    An Elisabeth
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 12:04
    Bonjour Marion , votre façon d'exprimer "cela" , vous et Gérard est simple et claire ... " presque concrète" ... Merci pour cette simplicité , cet accessibilité , cette clarté...ca résonne et c'est juste doux , profondément bon... Même si phisyquement nous ne nous sommes pas rencontrés , tout se passe au "cœur "de cela que nous sommes tous... Love et merci an Elisabeth
      • Dimanche 10 Janvier 2016 à 20:16

        Merci An Elisabeth. C'est aussi doux et bon de lire que cela résonne :))

        Avec vous dans le Coeur

    3
    manise
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 17:32

    oui, je suis consciente de mon absence intérieure, du vide comme vous le dites, ego lu et reconnu, je ne suis pas remplie de la Présence , où suis-je ........

      • Dimanche 10 Janvier 2016 à 20:20

        Bonjour Manise.

        Effectivement, vous n'êtes pas "remplie" de la Présence, vous êtes Présence.

        Et tout émerge en la Présence que vous êtes, y compris le vide :)

         

         

      • Manise
        Lundi 11 Janvier 2016 à 18:48

        Merci Marion,  comment sentir, vivre, respirer, écouter totalement cette Présence, même si j'observe qu'il se passe quelque chose de différent parfois dans la manifestation.

        pardonnez-moi d'insister, c'est très important d'éclaircir Cela.

        denise sarcastic

    4
    Mardi 12 Janvier 2016 à 07:47

    Vous ne pouvez sentir, vivre, respirer et écouter totalement la Présence car la Présence n'est pas personnelle. Ce n'est pas un état particulier ou une expérience dans la manifestation mais ce que vous êtes. Et vous êtes la Présence même lorsqu'il y a apparition d' une expérience différente.

    Alors, c'est d'abord se demander : qui est-ce qui a le désir de cela ? a-t-il une réalité propre ?

    et voir que le "je" auteur et doté d'un libre arbitre est une simple pensée :)

    Lorsque cette reconnaissance est effective et indubitable alors tce que vous êtes irradie naturellement dans le monde phénoménal sous forme de (ce qui est nommé) joie, paix, amour...

    En réalité, ce que vous êtes se reconnaît et se célèbre.

    Du Coeur,

    Marion

    5
    Manise
    Mardi 12 Janvier 2016 à 18:00

    yes Je vais méditer, merci pour votre bienveillance et ecoute, sincèrement, denise

    6
    Manise
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 20:46

    Je reviens vers vous, si vous acceptez, pour, à nouveau, une observation.

    vous dites que nous sommes Présence, oui, à ce jour, vous transmettez parce que vous avez vecu "l'évidence"... C'est à dire, un point de non retour qui vous plonge en Cela, plus aucune question en vous, vous êtes .... J'admets ... pour le moment, dans ma vie, je vis sans cette évidence ... Difficile de parler Présence, je sens le 2 en moi, une qui décide et une inspirée et obligée d'écouter l'inspiration spontanée  ... J'observe cet état de fait, sans aucun jugement, humilité ... 

    Je ne peux pas dire, vivre, que l'arbre devant moi, c'est moi ... Je suis juste observatrice. !! Avec la beauté qui se vit ... Simplement ...

    cette evidence est donnée, pas de désir, juste une disponibilité tranquille ...yes

    je comprends comme cela .... Sûrement, un point non assimilé 

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 13:09

        il n'y a pas "quelque chose" à assimiler :)) lorsque cette pensée n'est plus, que reste-t il dans l'instant ?

         

    7
    Manise
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 13:39

    Rien qu' une plénitude 

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 13:50

        Oui, et c'est ce que nous sommes :))

    8
    Manise
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 20:25

    Sans jugement ... Différence entre personnes vivant l'évidence et mon cheminement, malgré cette Présence en chacun de nous et ce qui nous entoure, puisque cette présence Est ...

    qu'est ce qui fait que vous, vous vivez cette evidence en continu, et que d'autres, dont moi, n'a pas ? 

    Pas d'envie ou autre, juste un constat 

    sincerement

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 23:42

        il n'y a personne pour "vivre" la présence en continu. Quand ce que vous croyez être, un "je" personnel, auteur des actions, est vu pour ce qu'il est, une simple pensée, alors ce que vous êtes, Présence, se révèle. Vous ne pouvez pas l' "avoir", c'est ce que vous êtes et que nous sommes tous, et vous êtes cela éternellement, que vous en ayez conscience ou non.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :