• Résistance

     Quelle résistance la Conscience offre-t-elle à l’apparition du corps ?

    Quelle résistance la Conscience offre-t-elle à l’émergence du son ?

    Quelle résistance la Conscience offre-t-elle au déploiement d’une pensée ?...

     

    La Conscience accueille tout, absolument tout en son sein, tout ce qui se vit chaque instant, un ordinaire extraordinaire.

    La Conscience Est, en essence, pur accueil car toute apparition est déjà en elle-même l’expression d’un « oui » inconditionnel. Le fait même qu’un objet apparaisse est déjà la manifestation d’une acceptation totale.

    Et si nous explorons un peu plus en profondeur, nous réalisons qu’il n’existe aucun processus d’intégration entre la Conscience et l’apparition d’un objet, aucun lien tangible entre les deux, aucun mécanisme d’interaction ou d’appartenance. Dire que chaque apparition porte en elle le germe de l’acceptation n’est pas juste non plus.

    En réalité, il n’y a pas apparition et acceptation, apparition et « oui ». Apparition et oui, apparition et Conscience sont intrinsèquement Un, dans une intimité éternelle sans temps, sans objet, sans deux.

     

    Et c’est l’Amour, l’Amour authentique, joyau pur sans personne ni rien à aimer puisque tout est déjà « Oui », tout est déjà Amour, simplicité merveilleuse.

    L' Amour est ce que nous sommes,

    Nous sommes Amour.

    L’Amour Est.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Loïc
    Mardi 14 Juillet 2015 à 15:42

    Bonjour Marion !


    Merci pour tes textes évocateurs, menant vers l'intuition de ce à quoi peut ressembler l'absence d'existence du je et de l'espace infini de la conscience. Pour autant, toujours identifié au chercheur, je suis toujours en quête de pistes. Je t'ai déjà sollicité et merci pour tes réponses qui restent de très bonnes pistes contemplatives. Je communique aussi avec Gérard dont l'approche diffère quelque peu dans sa manière d'apparaître. Aujourd'hui, j'aimerais, si tu le veux bien, que tu reviennes sur l'investigation que tu proposes souvent à tes interlocuteurs, faite au niveau du corps et de ses sensations. En effet, j'ai toujours intellectualisé la démarche introspective et c'est depuis peu de temps que l'attention portée sur le corps se révèle importante.


    Merci Marion ;-)

    2
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 14:25

    Bonjour Loïc,

    Lorsqu'une émotion est présente, il y a toujours un ressenti physique lié à cette émotion.  Alors juste regarder ou écouter la sensation pure, la laisser se déployer ,  se laisser traverser par, être pleinement un avec. Juste pour la curiosité de l'exploration, non dans le but de la faire taire, car dans ce cas il y a récupération mentale et refus de l'instant tel qu'il est

    Ce n'est pas quelqu'un qui regarde, il n'y a aucun "effort" à faire, le regard est naturel, c'est ce que nous sommes. Et voir que la sensation n'apparaît pas à "moi" mais "en moi" Présence. Ce que je suis est toujours présent, que la sensation apparaisse ou non :))

    De tout coeur

    Marion

    3
    Loïc
    Lundi 20 Juillet 2015 à 22:21

    Merci  yes  !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :