• Revenir à la source

      Qu’est-ce qui distingue un évènement présent du passé et du futur ?

    Le passé n’est jamais. Seule une pensée de « passé » peut surgir dans l’instant. Un évènement qui a eu lieu est un savoir enregistré dans la mémoire et qui apparaît. Le souvenir de l’évènement n’est pas l’évènement.

    Le futur n’est jamais. Il est une pensée d’imagination, d’anticipation qui apparaît aussi dans l’instant.

    Alors, qu’est-ce qui donne à l’expérimentation directe et présente cette impression de Réalité, de plein, de vivant ?

    Les objets ou évènements perçus vont et viennent.

    L’attention se porte sur un son, une couleur, une pensée… et leur donnent corps instantanément. Et l’attention aussi va et vient.

    Cela ne peut être tout cela.

     

    Se demander alors, qu’est-ce qui est immuable, qui ne change pas avec le temps ?

    Quelle est cette permanence sentie au-delà des états changeants ?

    Et suivre le fil vers l’intérieur, revenir à la Source de toute émergence, et plonger dedans.

    Là est la présence « je suis », cette conscience d’Être. Elle anime toute vie, éclaire et illumine toute expérience.  

    Toute vie est consciente. La conscience est Vie. Sans la conscience d’Être, pas de corps, pas de monde, pas de Vie. Elle ne peut être décrite par le mental car elle est la réalité même de l’expérience.

    Maintenant aller encore plus profondément dans l’expérience, au-delà et en amont même de Cela. S’ouvrir à l’infini, et plonger dedans.

    Là est la félicité. Ne pas la retenir, elle n’est qu’une expression de l’infini. Plonger, encore et toujours plus profondément pour s’établir en cette paix  silencieuse et purificatrice, et devenir la félicité même.


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    segolene
    Mercredi 12 Août 2015 à 07:39

    les larmes coulent toutes seules, c'est une profonde reconnaissance...

    2
    Mercredi 26 Août 2015 à 09:14

    Bonjour Emile,

    Oui la Réalité est "Un" et ceci n'est pas appréhendable intellectuellement. Les mots ne sont que l'expression de la Réalité.

    Alors, ne pas s'y accrocher, ne pas essayer de "comprendre" ce qui est dit mais revenir à la Présence et, depuis cet Espace, se laisser ressentir, se laisser "toucher" par ce qui est exprimé, simple reconnaissance intime de ce que nous sommes, au delà des mots.

    Bien à toi

    Marion

    3
    EMILE
    Vendredi 28 Août 2015 à 22:56

    OUI, MAIS QUI VOIT CA?  Marion, mais quand tu dis "Alors, ne pas s'y accrocher, ne pas essayer de "comprendre" ce qui est dit mais revenir à la Présence" là il y a deux. qui dit celà? autre chose et IL Y A  DEUX......IL N Y A QUE LE SILENCE COMME UNIQUE SOURCE, Mais qui VOIT CA...... C'est pour ça que la terre est ronde.....

    4
    Samedi 29 Août 2015 à 10:43

    Oui, tout est Silence, manifesté ou non :))

    Du Coeur

    5
    emile
    Mardi 1er Septembre 2015 à 10:24

    bonjour Marion


    ok, le silence c'est le "Je Suis", mais nous ne sommes pas ce Je Suis. Dans ce que tu développes, ,dis moi... Cet espace de Silence.... Reste bien qu'un espace d'accueil, pas ce que nous Sommes? autrement c'est un peu "une connaissance pas bien cuite" comme on en trouve tellement maintenant avec de speudo-éveillés bien tres connus," sauf  Eckart Tollé". Cet Espace de Silence est un piege terriblement efficace, on y arrive rapidement avec beaucoup de speudo eveillés qui font croire que cet espace d'accueil EST CE QUE L'ON EST!! et tombe dans un perpétuel recommencement persuadé que l'Eveil à L''INFINI est là....

    6
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 08:28

    Aucun mot ne peut rejoindre ce que nous sommes Emile. Et ce que nous sommes n'est pas "personnel".

    L'éveil personnel est un concept, cela n'arrive pas à "quelqu'un".

    Alors ne cherche pas à "comprendre", à "penser" la Réalité , à en "faire" une vérité avec ce que tu as entendu ou lu, cela t'en éloigne en maintenant une dualité.

    Regarde, observe, dans l'instant, par une introspection directe ici et maintenant : qui suis-je avant les mots, les pensées, avant mon nom et avant mon histoire ?

    Ce que nous sommes se révèle de soi-même lorsque les pensées à propos de ce que nous ne sommes pas, un "moi" auteur des actions,  sont "vues" fausses et ne sont plus crues.

    Quand le "je" pensée plonge dans sa source, il cesse d'exister et découvre l'Être même (Poonja)

    7
    EMILE
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 13:14

    Bonjour Marion


    C'est pourtant avec des mots que tu essayes de montrer celà. j'ai vécu une expérience similaire à toi il y quelques années et il m'a fallu de nombreuses années pour me rendre compte que cette expérience n'était qu'un leure du mental. On est AILLEURS. et se réveler à CELA n'a rien avoir avec une expérience. Ce que l'on Est, ce JE est ce qui sait, aime et est attentif. pas l'expérience elle meme. CE QUE JE VEUX C EST QUE TU ME REVELES LA OU JE SUIS UN AVEC TOI (JC) et bien que non croyant pendant de nombreuses années que je me suis rendu compte que DIEU (pas le barbu) est l'unique pont qui nous conduit à ce que nous sommes. Il faut avaler la pilule est après c'est bon.


     

    8
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 14:08

    oui, Ce Qui Est n'est pas une expérience

    et "je", individu séparé illusoire,  ne peux te le révéler

    Namasté Emile

    9
    EMILE
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 14:16

    c'est comme le chocolat, il n'y a rien à révèler....yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :