• Une erreur de perception

    Lorsque vous lisez ou entendez : "la Conscience est notre vraie nature, nous sommes cette Conscience, je suis Cela, l'Absolu", comment entendez-vous ces paroles ?

    Voyez-vous que vous les rattachez directement à "je", "nous" en tant que personne, individu ?

    
Voyez-vous que, de manière automatique, pour trouver la conscience, la vision semble partir de ce que vous pensez être "moi" pour s'étendre, s'étirer vers le plus grand, l'Espace, l'Infini, la Conscience ?


    Voilà exactement où se situe l'erreur de perception.


    Il n'y a jamais eu de "je" ou "nous" individuels. 


      Comment alors la Conscience pourrait-elle appartenir à quelqu'un ou se vivre "depuis" quelqu'un ? 


    Comment alors la vision pourrait-elle partir de la personne ou plus exactement d'un point central ?


    La Réalisation est une ouverture, un changement de perspective, on pourrait dire élargissement radical de la "focale".


    A l'instant où il est pleinement réalisé qu'il n'y a jamais eu un "je" à qui apparait ou appartient la Conscience, alors la Conscience se révèle à elle-même.


    A cet instant même, il n'y a plus personne pour le dire ni même pour le vivre.


    Il n'y a que Conscience, tout est Cela, sans centre.


    La Conscience qui se célèbre en une joie douce, fine et infinie.


    Une harmonie parfaite de l'instant qui ne laisse aucune empreinte.


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    france
    Vendredi 10 Février à 12:45

    bonjour marion!

    j'ai relu 3 fois...imprégnation frisson...! mais alors y a même plus de "focale", de fenêtre +ou- grande, c'est espace et espace et encore espace partout!?: c'est pour ça que tu mets les guillemets? 

    mille mercis pour tes mots, et vos  partages à toi et à gérard (à chambéry ce we)...

    c'est clair sobre simple, comme vous! ça me touche ce désir de partager, de libérer, de montrer à chacun "son" erreur de perception, inlassablement!

    avec amour!

      • Vendredi 10 Février à 16:19

        Coucou France,

        Avec Amour aussi et toujours touchée que les mots renvoient directement à Cela Qui Est :))

        C'est beau !!

        Merci à toi

        Gratitude <3

    2
    Petit Gilles
    Vendredi 10 Février à 14:19

    humeurs...

    Eh bien ... je n'ose plus dire je ! mais par quoi remplacer ? créer une attention sans mental est encore un certain effort d'attention, ça, c'est possible... il est vrai que il y a constat que les émotions parfois ne sont plus là... juste une grande tranquillité, joie présence mais ne serait-ce pas tout simplement une... fuite béate et stupide... car sans effort ? doute donc ! mais aussitôt relâchement... béa, ça semble trop simple..., mais ce qui est gagné, c'est cette crispation de la recherche qui elle a bien disparue, - rire - seul l'instant là s'offre, mais je réutilise je     ... je me colle à la peau ! il y a si longtemps qu'on se promène ensemble ! mais je ne trouve plus rien de vraiment sérieux... mais mes vieilles mémoires repassent néanmoins en boucle, je me détends, ça se détend, je les regarde comme si c'était l'histoire d'un autre qui se rappelle encore à... moi ! pour être honnête ! quand tout cela prendra-t-il fin ? je chevauche plusieurs modes simultanément... qui chevauche quoi ?  allez stop les mots... détente... merci

      • Vendredi 10 Février à 16:40

        Bonjour Gilles,

        le "je" est bienvenu :)  en tant que Cela qui Est, Conscience. 

        Le "je" en tant qu'individu n'a aucune réalité.

        Il ne colle à la peau que si il est cru "réel" :))

        Alors, oui, être au plus près de l'expérimentation directe, dans une transparence et honnêteté sans faille, et voir , là dans l'instant : qui est ce "je" qui parle ? de quoi est-il fait ?

        Quel est ce "je" à qui pourraient appartenir ces vieilles mémoires ? peux-tu le trouver ?

        Et oui, quand les mots sont déposés, en cet instant même, que reste-t-il ?

        et puis depuis Cela, regarder les mots,

        Cela qui les contient, leur source, est-il diminué ou affecté par leur  émergence ?

        "Redevenir" consciemment Cela qui Est

        Là est la Liberté.

         

         

         

         

         

    3
    Thierrybrent
    Lundi 20 Février à 09:30
    Nous sommes d accord sur le fait qu il n existe qu une seule conscience et qu elle n est pas objectivable du fait même de sa nature mouvante d instant en instant . Elle inclue le tout dont nous faisons partie . Pour autant , l ancrage , le lieux géométrique demeure le centre duquel sa perçoit ce qui est sur l instant et d instant en instant , par et au delà dela forme .....à la croisée de l espace horizontal et vertical ..ce qui perçoit suit le mouvement sans être affecté ..c est l Amour qui pénètre chaque foyer de conscience et en ressent le contenu sans en être affecté ..mais c est rendu possible par la capacité à demeurer centré comme perception du tout et du rien Amour et sagesse entre le deux la vie s écoule ///c est cool !
      • Lundi 20 Février à 14:00

        de qui parles-tu quant tu dis "nous" ? la vision partirait-elle d'un "quelqu'un" ?

        Bien à toi

         

        Marion

      • Thierry
        Jeudi 23 Février à 19:59
        Le nous employé ici est utilisé à des fins de comodité de langage dans la liaison toi et moi , sinon c est ce qui est , ce qui se manifeste et au delà de sa ! neti neti chère amie ..c est comme si je te dis " je t embrasse " ......qui est remplacé par ? Beeezzz ! lol !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :