• Vision/réalisation : clarté et confusion

    Parfois la clarté s'installe, la Vision de ce qui Est est limpide et parfois c'est la confusion qui règne.
    Alors quand la confusion est là, il y a souvent la pensée crue "cela n'est plus là" ou "je l'ai perdu" ou "je ne vois pas".
    Lorsque la clarté est là, il y a simplement clarté.
    Et puis vient le moment où cette clarté est mentalisée et la confusion apparaît à nouveau : "est-ce que c'est bien cela ?", "ce que j'ai vu n'est-il pas mental ?"...

    Clarté et confusion sont tous deux des états, des expériences.

    Ils vont et viennent, changent d'intensité, de couleur, il ne sert à rien de s'y accrocher.

    L'un n'a pas plus de valeur que l'autre.
    L'un et l'autre ne disent absolument rien à propos de "mon degré d'Eveil" ou de "mon niveau de Conscience".
    La clarté est la perfection de l'instant.
    La confusion est aussi la perfection de l'instant.

    Clarté et Confusion apparaisssent en ce qui Est, simplement.
    Nul ne sait quand, nul n'a le contrôle sur cela.
    C'est le jeu de la Vie.

    Et Ce qui Est n'a absolument aucune "idée" à propos d'une quelconque clarté ou confusion.
    Ce qui Est n'est jamais "affecté" par ce qui est expérimenté.
    Alors tout peut s'expérimenter, ce qui Est reste ce qui Est quoi qu'il se passe.
    Cette reconnaissance est Libération.
    Gratitude.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    daniel joynault
    Vendredi 19 Août 2016 à 10:16

    Marion, j'ouvre les yeux sur le miroir ,et ces mots que tu diffuses, en résonances fort à propos pour Ici qui se reconnait, gratitude ... en Soi

      • Vendredi 19 Août 2016 à 11:20

        Merci Daniel,

        Oui Gratitude en Soi :))

         

         

    2
    Joël Cambre
    Vendredi 19 Août 2016 à 11:26

    Merci Marion, pour ce texte qui tombe à pic! Je suis en plein là dedans, et j'ai pu constater que c'est le jugement sur ce qui est qui nous semble poser problème, alors que ce jugement (ou son absence) est lui-même sans aucun problème... La frontière entre l'attitude juste et la confusion est de l'épaisseur d'un atome. Et cela aussi cette idée de frontière et de "juste" et de "pas juste" est une croyance confuse, mais il n'y a aucune confusion en fait, dans ce qui est. C'est dingue mais on tourne autour de soi-même sans arrêt et parfois viennent des moments où on sent le truc. La voie c'est de sentir que senti ou pas senti, le truc est parfait en soi. Abandonner toute idée à propos de quoi que ce soit ne se fait pas avec la volonté. Je crois que la clé c'est l'attention (tiens encore un "je crois"...) ah ah! L'attention à ce que l'on pense et ressent dans l'instant est... Je ne sais plus quoi dire... Cela ne peut être dit en fait.
    Ah si, merci! :)

      • Vendredi 19 Août 2016 à 11:44

        Merci Joël, oui c'est exactement cela. C'est beau.

        Je pourrais juste ajouter : lorsque tu dis je crois que la clé est l'attention, le mot "je crois" est en réalité vidé d'un sens quelconque. Il n'y a que Vision :

         Et lorsque le mot "je crois" n'est plus, que reste-t-il dans l'instant ? comme tu le dis si bien : "cela ne peut être dit".

        Ce qui Est est ce que nous sommes, et le mot ne peut que pointer vers :))

         

    3
    Fillon
    Vendredi 19 Août 2016 à 11:28
    Bonjour Marion,
    Je trouve tes textes magnifiques. Depuis ma rencontre à Lyon avec Gérard et toi en février il y a 2 ans, ma perspective de vie a radicalement change. Certes la gratitude n est pas encore au rendez vous, certes il y toujours des moments de tristesse, de confusion voire de terreur profonde mais tout ceci est accepte comme Ce Qui Est dans l instant, totalement accepte depuis la Présence comme faisant Partie intégrale de la vie et tout cela intervient dans un cocon de douceur qui fait réaliser que nous sommes intouchables. Je pense souvent à vous avec bcp de tendresse. Philippe
      • Vendredi 19 Août 2016 à 11:59

        Bonjour Philippe,

         

        Merci, 

        et merci pour ton témoignage. de Coeur. Je suis heureuse pour toi.

        C'est toujours très touchant de voir comment ce que nous sommes se dévoile et se reconnaît peu à peu.

        En fait, la gratitude c'est très simple, c'est cette reconnaissance même, Ce qui Est qui se reconnaît :)), cela ne vient pas de "ce que je crois être" qui ressent de la gratitude pour quelque chose.

        Oui, il peut y avoir tristesse, terreur...et cela ne change absolument rien à ce que je suis. Alors les deux  se vivent : cette douceur ou tranquillité d'Être et l'agitation en surface. Tout est Ce qui Est.

        Tendresse coeur vers toi aussi,

        Au plaisir de te revoir, lors d'un séminaire ou autre :))

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :